Menu Recherche
Mon panier (0) 0

Tous les conseils pour la peau sensible de bébé

Dr Valleteau de Moulliac
Pédiatre conseil des Laboratoires Sarbec

Les spécificités de la peau de bébé

A la naissance, elle peut être recouverte d’un enduit gras, blanc, jaunâtre, d’autant plus important que votre bébé est prématuré. C’est le vernix caseosa, surtout présent au niveau des plis, qui protège la peau. Il disparaît rapidement, naturellement mais aussi sous l’effet des toilettes successives. Votre nouveau-né peut vous paraître « poilu ». Souvent, en effet, un fin duvet couvre les épaules, le dos, le front, les cuisses. C’est le lanugo qui disparaît généralement en quelques jours.

>Lire la suite

La peau de bébé est-elle plus sensible l'hiver ?

La peau joue un rôle protecteur essentiel face à la baisse de la température extérieure en empêchant le refroidissement de l’organisme. Le contact du froid sur la peau peut avoir des conséquences plus ou moins importantes selon les sujets et les conditions thermiques. Hors l’hiver arrive et la température diminue : le froid est sous nos contrées une composante normale de l’hiver bien que nous vivions dans un climat tempéré. La peau de votre bébé, moins épaisse et plus fragile y est donc particulièrement sensible.

>Lire la suite

Comment protéger la peau fragile de bébé l'hiver ?

Un enfant (a fortiori un bébé ou un nourrisson) dont on ne protège pas la peau du froid et du vent avec des produits adaptés peut être victime de gerçures, de dartres, de fendillements au niveau des lèvres et peut même développer un début d'engelures sur les mains et les pieds. Sa peau devient alors rugueuse et des démangeaisons peuvent venir l’incommoder. Les principales zones à protéger pendant l’hiver sont surtout le visage, les lèvres et les mains.

>Lire la suite

Quels sont les gestes d'hydratation quotidiens pour garder la peau de bébé douce et confortable ?

Quand on parle de peau douce on dit souvent « il a une peau de bébé » alors que très souvent, rougeurs, plaques sèches, dartres, irritations, et démangeaisons affectent sa peau beaucoup plus fine et fragile, en particulier les premiers mois. Cela dépend bien sûr de la qualité de sa peau, des vêtements utilisés, de la nature de l’eau parfois très calcaire. Pour prévenir ce dessèchement et permettre à la peau de votre bébé de rester douce et confortable, adoptez ces quelques règles d’or en utilisant des produits efficaces pour nourrir sa peau :

>Lire la suite

Peaux sèches à tendance atopique : les 4 bons gestes à adopter pour la toilette

Par nature, les peaux à tendance atopiques sont très sèches (xérose cutanée). Il faut donc éviter tout ce qui peut aggraver ce phénomène et au contraire faire tout ce qui peut l’améliorer. Ainsi en ce qui concerne la toilette de votre bébé : Ne donnez pas de bain ni trop chaud ni trop long. Préférez la douche. Évitez d’utiliser une eau trop dure (calcaire) ou trop chlorée. A cet âge on peut ne donner le bain qu’un jour sur deux voire trois (peu de salissures) malgré les bienfaits de ce bain pour l’apaisement de votre bébé et le contact qu’il crée entre vous.

>Lire la suite

Comment améliorer le bien-être de bébé à la peau à tendance atopique ?

Une peau à tendance atopique est caractérisée des anomalies de la barrière cutanée (couche cornée de la peau et lipides) liée à un terrain génétique et responsable entre autres d’un état de sécheresse importante de la peau (xérose) qui se manifeste par des lésions cutanées variés mais qui provoquent toutes un grattage important. Votre bébé peut le montrer quand il est déshabillé mais cela peut aussi provoquer un inconfort (bébé grognon) ou des troubles du sommeil. De plus cette sècheresse de la peau la rend plus perméable à des allergènes extérieurs (altération de la fonction barrière) qui peuvent induire des allergies digestives ou respiratoires ou aggraver l’eczéma sur ce terrain prédisposé.

>Lire la suite

Comment reconnaître une peau sèche à tendance atopique ?

Si votre bébé a une peau sèche (ce qu’on nomme xérose cutanée) au delà de 3 semaines de vie, cela peut être un des symptômes de la dermatite atopique (eczéma atopique). La dermatite atopique est une maladie inflammatoire chronique évoluant sur un fond de peau sèche par poussées répétées avec un prurit (grattage) quasi permanent et qui touche essentiellement le nourrisson et le petit enfant porteur d’une prédisposition génétique : le terrain atopique qui favorise aussi l’asthme et la rhinite ou la conjonctivite allergique mais ce n’est pas une maladie allergique. C’est une maladie de la fonction barrière de la peau.

>Lire la suite

Cold Cram : quand l'utiliser ?

Le « Cold Cream » a une très longue histoire car il a été inventé au IIème siècle par Galien, un des pères de la médecine. Il s’agit en fait d’une « crème rafraîchissante » ou « crème froide » des anglo-saxons » composée à l’origine d’huile d’amande douce, de cire d’abeille et d’eau de rose qui donnait sur la peau une sensation de froid. Depuis toujours, le Cold Cream est apprécié pour ses vertus nutritives et protectrices.

>Lire la suite

  En cours de chargement...