Emolient

Le terme vient du latin “mollis”, qui signifie adoucir, assouplir. Dans le domaine de la dermatologie et de la cosmétique, le mot émollient se réfère à un ensemble de phénomènes qui visent à rendre plus douces, lisses et souples les couches superficielles de la peau.
Les substances huileuses sont des émollients par excellence: les huiles et les graisses d’origine végétales, animales, minérales et synthétiques (il s’agit de composés organiques insolubles, gras au toucher) qui, en raison de leur structure chimique, trouvent des nombreuses applications dans la cosmétique. Plus une substance est émolliente, plus la sensation de douceur de la peau après l'application directe augmente. La manière dont cela se produit est étroitement liée à la notion d'étalement et à la formation d'un film d'huile / graisse qui détermine la lubrification de la surface de la peau.
Les émollients les plus gras s’étaleront sur la peau avec plus de difficulté et auront un effet occlusif plus par rapport à des substances moins grasses. C’est pour cette raison que les crèmes sont formulées en ajoutant des agents émollients riches en lipides pour les crèmes de nuit (qui favorisent l'occlusion), des émollients moyennement gras pour les crèmes de jour, des émollients plus volatils pour les laits destinés à des applications sur de grandes surfaces (jambes, bras, etc). Il est également à noter que les ingrédients émollients peuvent ont aussi des propriétés nourrissantes et hydratantes.