Quels produits entrent en compte dans la fabrication d'un gel douche ?

Entre les parabens, le phénoxyéthanol, l’alcool, le parfum, il n’est pas évident de trouver le gel douche avec une composition naturelle et un pouvoir lavant efficace. Les médias parlent beaucoup de perturbateurs endocriniens, à l’origine de troubles corporels et source potentielle de stérilité. C’est pourquoi il est nécessaire de choisir un gel douche avec un fort pourcentage d’ingrédients naturels.

Corine de Farme propose une gamme de soins pour la douche respectueux de la santé et doux pour la peau. Pour vous aider face aux étiquettes peu lisibles des nettoyants corporels, voici les ingrédients à connaître, qui constituent la composition d’un gel douche.

La base d’ingrédients d’un gel
Le premier ingrédient d’un gel douche n’est souvent rien d’autre que de l’eau (aqua). Les tensioactifs sont des agents lavants et nettoyants. Ils peuvent avoir des propriétés épaississantes afin que le produit ne soit pas trop liquide, émulsifiantes qui permettent au gel douche de mousser et émollientes, pour assouplir les tissus cutanés. Le gel émollient convient particulièrement bien aux bébés et aux enfants à la peau atopique.

Avec un toucher très doux, la glycérine végétale est un ingrédient hydratant pour la peau, avec des vertus adoucissantes. Sans être un conservateur, elle assure une meilleure conservation.

Le gel douche, pour être hypoallergénique, doit avoir un PH neutre de 7. Il est fréquent qu’un correcteur de pH soit ajouté pour contrebalancer le côté alcalin ou acide. Pour pouvoir garder le gel douche entre 3 et 6 mois après son ouverture, il est indispensable d’y mettre des conservateurs naturels, afin que les phases huileuses et aqueuses restent en harmonie.

Les agents nourrissants et hydratants
Le gel douche peut être naturellement riche, avec une composition faite d’huiles végétales, comme l’huile de coco, d’olive… L’huile de jojoba, tout comme l’huile d’avocat, très utilisée dans les shampooings a des propriétés adoucissantes et restructurantes, qui permettent de lutter contre la sécheresse cutanée.

Les beurres végétaux comme le beurre de karité ou de cacao conviennent aux peaux les plus fragiles. Riche en agents nourrissants, il protège durablement la peau. Bien connu, l’aloé vera aide à la réparation cutanée des peaux irritées ou sujettes aux agressions extérieures.

Pour avoir un gel douche très riche, privilégiez la formule enrichie qu’est le produit surgras. Avec un apport supplémentaire en huiles, il aide le film hydrolipidique à se reconstituer, ce qui a une action bénéfique contre le dessèchement de la peau.

Les compléments
Les extraits aromatiques permettent d’avoir une odeur agréable comme les fleurs de tiaré, la vanille, la fraise, le melon, la framboise. Leur seul but est de parfumer le gel douche. Enfin, les huiles essentielles (HE) apportent des vertus supplémentaires aux produits lavants. Tous les gels douche n’en contiennent pas. L’HE de citron favorise et stimule le renouvellement cellulaire. L’HE de menthe poivrée tonifie et revitalise l’épiderme. L’HE d’encens diminue les tensions nerveuses et s’accorde bien à l’HE de lavande, aux propriétés relaxantes et apaisantes.

A lire également :

Le shampoing doux qui ne pique pas les yeux
Le soin hydratant anti imperfections pour les cheveux
Quel shampoing cheveux choisir ? Qu'ils soient gras, secs, colorés...