Avant de choisir un produit solaire, pour son odeur, son packaging ou son prix, il est fondamental d’établir un diagnostic de peau solaire, afin de trouver le soin adapté à son type de peau. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte.

Le phototype est l’élément déterminant en fonction de la nature de l’épiderme : couleur de la peau, des cheveux, des yeux, présence ou non de taches pigmentaires et de grains de beauté ainsi que la sensibilité au soleil (comme la lucite estivale). Le mode de vacances compte lors du choix de crème solaire : la destination de vacances, les loisirs nautiques ou en plein air… Enfin, en fonction de la nature de son épiderme, il est possible de jouer sur la texture du produit, avec des soins nourrissants ou hydratants.

Une protection optimale pour les peaux claires et les enfants

Les enfants sont les sujets les plus sensibles aux UVA et UVB. Il est nécessaire de prévoir une protection optimale de 50+. Pour les bébés, un lait est parfait pour nourrir leur peau. Pour les plus grands, un spray permet une application vite faite, bien faite en diffusant la juste quantité de produit.

Pour les peaux claires, le bronzage doit être graduel et progressif. Inutile de chercher à ressembler à une vahiné, 2 jours après l’arrivée en vacances. Sans une protection solaire adéquate, une peau claire brûle après 20 à 30 minutes d’exposition. Un indice 50 est nécessaire pour bien débuter. Bon nombre de personnes ne souhaitent pas acheter une crème avec un tel niveau de protection, de crainte de ne pas bronzer du tout. Cette peur est injustifiée.

Un indice 50 agit en écran. Ensuite, il est possible de basculer avec des formules comme des huiles sèches ou des laits avec un ISPF de 30.

L’application de produits solaires indispensable même pour les peaux mates et foncées

Les personnes à la peau mate, foncée ou noire pensent souvent qu’elles sont dispensées du port de crème solaire. En effet, elles bronzent vite et n’attrapent jamais de coup de soleil. Pourtant, en fonction du lieu de destination de vacances, l’ensoleillement peut être extrême. Sans crème solaire, la peau, quelque soit sa nature, est en proie au vieillissement cutané.

Les peaux foncées doivent donc appliquer un soin solaire avec un ISPF de 30 en début de vacances. Après plusieurs jours, l’indice peut diminuer de 10 à 15.